Chargement

Entre tendance et réalité. Rechercher le cru, l’anguleux, le présent, l’imparfait, le brut, la beauté des profondeurs. Simplicité et réalité.
Représenter la beauté pure, dérangeante par la brutalité du naturel dévoilant la vérité. Crever l’abcès : libérer la beauté de la dictature des idées reçues. Soulever les non-dits, étaler la franchise dégagée par l’image.
Le vieillissement masculin est une évolution acquise et acceptée, une beauté mûre. Pour la femme, l’apparence changeante, la transformation du corps représente un véritable tabou, une tare, une décadence. Tabou provocateur ? Montrer la femme telle qu’elle est. L’inciter à se dévoiler.
Accepter, admirer l’emprunte du temps. Exhiber la beauté vraie.
Pas de mises en scène, sourires ou expressions particulières. Le sourire peut être un maquillage naturel masquant peines et inquiétudes. Le sérieux est le neutre, l’intime.
La pose : le regard du modèle divulgue sa nature profonde.
… photos choisies pour le regard, la lumière traçante, tranchante, naturelle. Une description du vu, de l’entre-aperçu, de ce qui touche.
Noir-blanc du tout ou rien. Le marquage des traits, des ombres, des défauts entendus comme balafres du temps. Révélateurs des contrastes, des expériences de vie. Un message : la beauté subjective est manipulable.
Seriez-vous touchés par cette réalité ? La beauté à l’état brut ? Les contrastes de ces portraits aux regards vrais et fiers ? Vous sentiriez-vous acculés, attirés, gênés, offusqués ou … coupables?

En haut